Vicent et Guilmette couronnés champions aux essais de l'équipe nationale de patinage de vitesse sur courte piste

Jonathan Guilmette, de Montréal, a complété une performance dominante aux essais de l'équipe nationale de patinage de vitesse sur courte piste, dimanche, avec des victoires dans les finales de deux courses pour terminer premier du classement général, tandis que Tania Vicent, de Montréal, a obtenu la couronne féminine.

Au 1000 m masculin, Guilmette a réussi un temps de 1:28,48 dans la finale pour remporter sa troisième victoire en quatre courses en fin de semaine. Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, a terminé deuxième en 1:28,50 et Steve Robillard, de Montréal, troisième en 1:28,70.

Au 3000 m, Guilmette a remporté la médaille d'or en 5:17,37 alors que Turcotte a terminé deuxième en 5:17,47 et François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, troisième en 5:17,62.

Au classement général, Guilmette a obtenu 3443 points. Turcotte a terminé deuxième avec 2485 points et Robillard troisième avec 2237 points. Les autres patineurs parmi les huit premiers ont été Jean-Francois Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, quatrième avec 2227 points, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, cinquième avec 1669 points, Tremblay sixième avec 1641 points, Daryl Rasmussen, de Prince George, en C.-B., septième avec 1339 points et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec, huitième avec 1224 points.

«Je sais que j'étais le favori pour gagner, mais cela a été loin d'être une compétition facile, a commenté Guilmette, double médaillé olympique aux Jeux de 2002. «Les courses ont été très agressives quelques fois, même plus qu'à des Coupes du monde. Les jeunes loups nous couraient après. Je suis heureux de la manière dont j'ai géré mes courses quand j'étais en tête.»

Au 1000 m féminin, Vicent a réussi un temps de 1:35,05 pour décrocher la victoire. Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, a terminé deuxième en 1:35,11 et Alanna Kraus, d'Abbotsford, en C.-B., troisième en 1:35,12.

Au 3000 m, Raphaele Lemieux, de Rivière-du-Loup, au Québec, a complété une excellente performance avec la victoire en 5:21,15. Émilie Nadeau-Benoit, de Montréal, a terminé deuxième en 5:21,21 et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, troisième en 5:21,31.

Vicent a terminé première du classement général avec 3057 points, suivie de Amélie Goulet-Nadon, de Laval, au Québec, deuxième avec 2429 points et Kraus, troisième avec 2114 points. Lemieux a pris la quatrième place avec 2106 points, Overland la cinquième avec 1862 points, Nadeau-Benoit la sixième avec 1670 points, Leblanc-Boucher la septième avec 1519 points et Chantale Sévigny, de Sherbrooke, la huitième avec 1428 points.

«J'ai capitalisé sur mes points forts en fin de semaine, a déclaré Vicent, âgée de 27 ans, médaillée olympique dans les relais en 1998 et 2002. Et je suis aussi satisfaite de mon attitude pendant toute la fin de semaine. Je suis venue ici en sachant que je pouvais bien faire.»

La compétition de cette fin de semaine était la première de deux essais pour déterminer l'équipe qui participera aux championnats du monde qui auront lieu en mars. Les prochains essais auront lieu aux championnats canadiens ouverts, du 22 au 25 janvier, à Abbotsford, en C.-B.

Guilmette, Vicent et les autres membres de l'équipe nationale se rendront maintenant en Asie pour des Coupes du monde du 28 au 30 novembre à Jeonju City, en Corée du Sud, et du 5 au 7 décembre à Beijing, en Chine.