Vicent et Hamelin gagnent les premières courses aux championnats canadiens ouverts Postes Canada

La recrue dans l’équipe nationale Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et la double médaillée olympique Tania Vicent, de Montréal, ont remporté les 1500 m masculin et féminin respectivement, vendredi, lors de la première journée des championnats canadiens ouverts Postes Canada de patinage de vitesse sur courte piste.

Chez les hommes, Hamelin a démontré pourquoi il est une des révélations, cette saison, dans le patinage de vitesse sur courte piste canadien avec un temps de 2:15,18 minutes pour remporter la médaille d’or et son premier titre national. Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, un autre Canadien qui connaît une solide saison sur la scène internationale, a terminé deuxième en 2:15,28. François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, a pris le troisième rang en 2:15,33.

Hamelin, à sa première saison complète dans l’équipe nationale, a été discret au début de la course avant de placer son attaque et éventuellement prendre la tête avec environ six tours à faire.

«C’était une course très stratégique, a dit Hamelin, âgé de 20 ans, qui a remporté sa première victoire en Coupe du monde le mois dernier et qui a battu deux records canadiens aux essais de l’équipe nationale en novembre. Je voulais juste avoir suffisamment de momentum à la fin de la course pour gagner. Quand vous vous entraînez avec ces gars-là chaque jour, vous ne pouvez que vous améliorer. J’ai gagné aujourd’hui, mais tout le monde dans la finale d’aujourd’hui était un sérieux candidat.»

Au 1500 m féminin, Vicent, qui a éprouvé des problèmes à une jambe cette saison, a remporté la victoire en 2:25,13. Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, a terminé deuxième en 2:25,17 et Chantale Sévigny, de Sherbrooke, troisième en 2:25,25.

«C’était définitivement un test pour voir comment je me sentirais en compétition, a dit Vicent, aussi gagnante du 1500 m lors des essais de l’équipe en novembre, quand elle s’est étiré un muscle d’une jambe le lendemain et a dû se retirer. Je me suis blessé à une hanche la semaine dernière et je n’ai rien ressenti aujourd’hui. J’ai effectué quelques bons dépassements et la course s’est très bien déroulée pour moi. C’est ce dont j’ai besoin pour rebâtir ma confiance pour le restant de cette compétition.»

La compétition sert aussi de sélection pour les deux dernières Coupes du monde, qui auront lieu en Europe le mois prochain, ainsi que pour les championnats du monde, qui auront lieu en mars.

La compétition se poursuit samedi.