Vincent De Haître et Brianne Tutt remportent les épreuves du 1500m aux Sélections de l’équipe sur longue piste 2018

Kali Christ, De Haître, Denny Morrison et Tutt s'ajoutent à l’équipe olympique provisoire

Calgary, le 6 janvier 2018 – Vincent De Haître et Brianne Tutt ont remporté les épreuves masculine et féminine du 1500m, samedi, lors des Sélections de l’équipe sur longue piste 2018 présentées jusqu’au mardi 9 janvier à l’Anneau olympique de Calgary.
 
Chez les hommes, Vincent De Haître de Cumberland, ON, a réalisé un temps de 1:43,44 pour remporter l’épreuve, suivi de Denny Morrison (1:44,13) de Fort St. John, C.-B., et d’Antoine Gélinas-Beaulieu (1:45,24) de Sherbrooke, QC.

Après avoir déjà réalisé le critère de temps de 1:44,14 cet automne, De Haître et Morrison ont été les deux seuls à patiner en-dessous de cette marque, samedi, pour ainsi obtenir deux des trois places qui appartiennent au Canada au 1500m masculin en vue des Jeux olympiques de 2018.

De Haître et Morrison sont ainsi provisoirement nommés au sein de l’équipe olympique canadienne de patinage de vitesse sur longue piste, et représenteraient le Canada à PyeongChang au 1500m masculin et ce, tout dépendant de la composition finale de l’équipe basée sur le nombre maximal de patineur par pays, soit 10 hommes et 10 femmes, pour un total de 20 patineurs par pays.

« Aller aux Jeux olympiques est toujours un peu émotif et j’étais nerveux, a confessé Vincent De Haître, qui en serait à ses deuxième Jeux olympiques après ceux de 2014. Je suis content d'avoir pu réaliser aujourd’hui une très bonne course. J’ai travaillé sur certains points au niveau de la vitesse et aujourd’hui était définitivement une bonne journée pour moi. Cette course était probablement une de mes meilleures de la saison. »
 
Denny Morrison pourrait pour sa part prendre part à ses quatrièmes Jeux olympiques, où il a remporté une médaille à chaque édition.
 
« J’ai franchi la ligne d’arrivée et je savais que j’avais fait ce qu’il fallait, mais je savais que j’aurais pu avoir une meilleure course encore, a analysé Morrison. Je ne me sentais pas épuisé comme je le suis normalement dans mes meilleures courses. Je sens que je suis capable de faire des résultats comme je le faisais avant ce que j’ai vécu. Je sens que je suis de retour! Ça m’inspire à en faire encore plus. J’ai établi des objectifs réalistes pour moi et présentement, un objectif réaliste est un podium en Corée du Sud. »
 
« Aujourd’hui, ce n’est pas seulement une victoire pour moi, a-t-il ajouté au sujet de sa qualification provisoire. C’est une victoire pour tout le personnel de soutien qui m’a amené jusqu’ici. C’est un grand pas en avant et une grande victoire pour moi et mon équipe. J’espère que c’est aussi une victoire pour tous les survivants d’accidents vasculaires cérébraux et tous les autres qui sont passés à travers des passages similaires et qui savent que l’on commence avec des petits objectifs et qu’on les pousse de plus en plus. C’est cette accumulation de ces petits pas qui m’a amené jusqu’ici. »

Kali Christ provisoirement nommée
Au 1500m féminin, Brianne Tutt d’Airdrie, AB, a remporté les honneurs en enregistrant un temps de 1:55,88, suivie de Kali Christ (1:55,94) de Regina, SK, et d’Ivanie Blondin (1:56,43) d’Ottawa, ON.
 
Tutt, déjà qualifiée pour PyeongChang dans l’épreuve du 3000m, et Christ ont ainsi obtenu deux des trois places qui appartiennent au Canada au 1500m féminin en vue des Jeux olympiques de 2018 alors qu’elles ont non seulement mis la main sur ces places selon leur classement respectif, mais également réalisé le critère de temps de 1:55,35 cet automne.
 
Tutt et Christ sont ainsi provisoirement nommées au sein de l’équipe olympique canadienne de patinage de vitesse sur longue piste, et représenteraient le Canada à PyeongChang au 1500m féminin et ce, tout dépendant de la composition finale de l’équipe basée sur le nombre maximal de patineur par pays, soit 10 hommes et 10 femmes, pour un total de 20 patineurs par pays.

Pour Kali Christ, il s’agirait de ses deuxièmes Jeux olympiques en carrière, elle qui a pris part aux épreuves du 1000m, 1500m et de la poursuite en équipe à Sotchi en 2014.
 
« Je savais qu’avec une seule paire à patiner que je pourrais être parmi les trois premières et j’avais déjà le critère de temps. Ce moment était très libérateur. Après tout le travail que j’ai fait au cours des deux dernières années avec les blessures et le retour, c’était une grande sensation », a déclaré Kali Christ, qui n’a commencé qu’à compétitionner qu’au mois d’octobre après avoir vu un ligament stabilisant sa hanche être étiré, impliquant les muscles tout autour à travailler si fort qu’elle ne pouvait pas patiner plus que deux tours à la fois.
 
Plus tôt cet automne, elle a reçu un traitement non-chirurgical appelé prolothérapie qui lui a permis de mieux se sentir.
 
« Ce n’est probablement pas avant ma première Coupe du monde cet automne que j’ai commencé à penser que je pourrais possiblement aspirer à me qualifier pour les Jeux olympiques à nouveau », a-t-elle indiqué.
 
Brianne Tutt s’est pour sa part qualifiée pour une deuxième épreuve à PyeongChang après avoir obtenu une des trois places disponibles au 3000m.

« C’était une bonne course, mais pas ma meilleure, a déclaré Brianne Tutt, qui a pris part aux Jeux de 2014. C’est bien de passer à autre chose, de me qualifier et de continuer d’être la meilleure Canadienne dans cette épreuve. »
 
« Mes premiers Jeux olympiques étaient définitivement un apprentissage. Je n’y allais pas en tant que compétitrice parce que je ne m’étais jamais classée parmi le top 5 ou top 10. Maintenant que j’ai un top 5 au 1500m et un top 10 au 3000m, j’y vais avec des attentes plus élevées. »

Dubreuil obtient provisoirement la troisième place au 500m
Plus tôt samedi, Laurent Dubreuil s’est vu remettre provisoirement la troisième place disponible pour les Jeux de PyeongChang au 500m masculin après que William Dutton n’ait pu compléter la deuxième et dernière épreuve de 500m à la Coupe Canada #2 présentée samedi matin.
 
Puisque chaque pays peut envoyer un maximum de 20 athlètes pour les épreuves de longue piste aux Jeux olympiques de 2018, incluant un maximum de dix (10) femmes et dix (10) hommes, selon le nombre de places de quota, la place du Dubreuil est conditionnelle à ce qu’il soit nommé au sein de l’équipe canadienne comprenant dix hommes pour PyeongChang.
 
À la suite des Sélections de l’équipe sur longue piste 2018, et du nombre d’athlètes qui répondent aux critères, Patinage de vitesse Canada suivra l’ordre de priorité, tel qu’établi dans les politiques et procédures de sélection olympique 2018, afin de respecter le nombre maximum d’athlètes permis par pays aux Jeux olympiques.
 
« Les 12 dernières heures n'ont pas été plaisantes avec le stress de voir si William (Dutton) allait réussir son critère de temps, a confié Laurent Dubreuil. Il ne l'a pas fait et c'est bon pour moi. Ça me garde dans la partie. S'il l'avait fait, j'aurais déjà été éliminé du 500m. Ç'a bien tourné pour moi ce matin, mais il reste beaucoup de distances et de patineurs qui peuvent faire de très bonnes courses. Je ne contrôle pas ce que les autres font. Il ne me reste qu'une chose à contrôler et c'est mon 1000m. J'ai déjà le critère de temps dans cette distance et mon travail maintenant est de faire cette course au maximum de mes capacités et espérer que ce soit assez. »
 
À l’horaire lundi : le 1000m
Les patineurs prendront une pause dimanche pour revenir à la compétition, lundi, avec les épreuves du 1000m masculin et féminin.
 
Dans les deux épreuves, le Canada peut avoir un maximum de trois patineurs en autant que les athlètes respectent le critère de temps de 1:08,01 chez les hommes et de 1:14,46 chez les femmes.
 
Dans les deux épreuves, aucun patineur n’est préqualifié. Toutefois, Heather McLean de Winnipeg, MB, déjà nommée provisoirement au sein de l’équipe olympique dans l’épreuve du 500m féminin, ainsi que Kaylin Irvine de Calgary, AB, du côté féminin, de même que Vincent De Haître de Cumberland, ON, et Laurent Dubreuil de Lévis, QC, déjà nommés provisoirement au sein de l’équipe olympique dans les épreuves du 1500m et du 500m respectivement, ainsi qu’Alexandre St-Jean de Québec, QC, chez les hommes, ont déjà réalisé le critère de temps.
 
Présentées simultanément à la Coupe Canada #2, les épreuves des Sélections de l’équipe sur longue piste 2018 débutent à tous les jours à 17 h (heure de Calgary). L’admission est gratuite.
 
Les compétitions sont également webdiffusées en direct sur le site Internet (http://www.cbc.ca/sports) de CBC Sports, sur la page Facebook (https://www.facebook.com/radiocanada.sports) et le site Internet de Radio-Canada Sports (http://ici.radio-canada.ca/sports) ainsi que sur la chaîne YouTube (https://www.youtube.com/theolympicoval) de l’Anneau olympique de Calgary.
 
La liste finale de l'équipe canadienne de patinage de vitesse sur longue piste en vue des Jeux olympiques de 2018 sera annoncée lors d’un événement médiatique, le mercredi 10 janvier à 12 h (heure de Calgary), qui aura lieu au Jack Singer Concert Hall (205 8 Ave SE) à Calgary.

Les politiques et procédures de sélection olympique 2018 complets sont disponibles au www.speedskating.ca/fr/jo-2018/longue-piste.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Patinage de vitesse Canada au www.patinagedevitesse.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada
Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Patinage de vitesse Canada s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. PVC reconnaît et valorise ses généreux bénévoles qui consacrent leur temps et leur expertise à la bonne pratique du sport. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport. www.speedskating.ca
Patinage de vitesse Canada désire remercier ses commanditaires et partenaires :

Commanditaire premium : Intact Assurance
Partenaires financiers : Gouvernement du Canada (Sport Canada), À nous le podium, le Comité olympique canadien
Fournisseur officiel, vêtements haute performance de compétition : Li-Ning
Commanditaire de l’équipe sur longue piste : KIA
Fournisseurs officiels : Auclair et USANA
Fournisseur officiel d’équipement technique : Nagano Skate
Partenaires du développement du sport : Winsport Canada, Anneau olympique de Calgary, University of Calgary, Institut national du sport du Québec, Gouvernement du Québec, Institut canadien du sport-Calgary, Ville de Montreal, Ville de Québec, Excellence sportive Québec-Lévis
                                                                          
- 30 –

Pour information :
Kerry Dankers
Coordonnatrice du programme sur longue piste et des communications
Patinage de vitesse Canada
Courriel : kdankers@speedskating.ca
Téléphone: 403-589-8960
Site Internet: www.speedskating.ca  
Facebook: www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter: www.twitter.com/SSC_PVC

Patrick Godbout
Responsable des communications et des relations avec les médias
Patinage de vitesse Canada
Courriel : pgodbout@speedskating.ca
Téléphone : 514 213-9897
Site Internet : www.speedskating.ca  
Facebook : www.facebook.com/SSC.PVC
Twitter : www.twitter.com/SSC_PVC